Dimanche 13 février 2011

Cette semaine s’est déroulé par de la planification et des visites à l’hôpital  Universitaire Roi Khaled, le CMCC Centre Médico-Chirugical Chrétien et l’hôpital Bumerec. Nous avons fait la tournée des patients en orthopédie. Il y a beaucoup de cas avec des défis ! Beaucoup ont besoin de chirurgies et sont en attente dans leur lit d’hôpital depuis plusieurs semaines. Beaucoup ont des infections de l’os suite aux fractures ouvertes non traitées. D’autres ont des fractures en voie de guérison mais  sont en mal position. Nous essayons de planifier les cas les plus urgents et qui peuvent encore bénéficier d’une chirurgie. Ce n’est pas facile, et ça prend de la réflection. D’autre part, il y a trop de cas et on ne pourra jamais tous les opérer.  Ceux qui ne le sont pas sont souvent sous traction, ou souvent il est trop tard pour subir l’opération. Il devront vivre avec leur handicap qui sera, la plupart du temps obligation de marcher avec béquilles ou 2 cannes.

Nous avons eu aussi le mandat d’organiser et mettre en place au bloc opératoire tout ce qui concerne l’orthopédie à l’hôpital Bumerec. Nous devons partir à zéro, car il n’y a rien qui existe encore à cet endroit. C’est un petit hôpital tout nouveau qui vient d’ouvrir en janvier 2010. Les chirurgiens que nous avons rencontrés à date sont tous très ouverts et veulent nous faire confiance. Ils ont le gôut d’un avancement dans le secteur de l’orthopédie. Ils se sentent débordés par les cas qui ne cessent de s’acumuler.

Un petit tour en ville en auto et on comprend pourquoi il y a tant d’accidents.  Autos, motos,vélos surchargés, pietons font tous la compétition pour une place sur la route étroite et plein de nids de poules. 

La trauma, c’est l’épidemie malreconnu du tier monde.

L’ambiance de travail est très cordial et dynamique. Nous travaillons dans le calme et la patience, il n’y a aucun stress ici (sauf pour la conduite automobile bien sûr!) tout se passe au ralenti. Danièle doit modérer et apprendre à vivre au rythme de l’Afrique. C’était difficile, mais on s’y adapte! Etre efficace dans la lenteur!

A Lili notre chère amie , nous avons trouvé un cas pour toi à opérer.Sa chirurgie se fera mercredi et nous te donnerons son évolution par la suite. Merci de ton don  pour ce patient dans la vingtaine.  Il a une fracture et luxation de la cheville avec nécrose de la peau. Ce patient est très souffrant et n’a aucun analgésique pour la douleur. Nous ne savons pas si nous allons pouvoir sauver son pied. La dernière solution sera l’amputation, mais on fera notre possible pour sauver son pied. A plus tard et bonjour à tous. Nous arrêtons ici car les anophèles sont sortis et nous commençons à être piquer par ceux-ci!!!!!

Danièle et Christopher

Cette entrée a été publiée dans Mission 2011. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Dimanche 13 février 2011

  1. Michel Farant dit :

    Bonjour,

    I have visited two schools and the Museum of Civilizations where I took time to explain your fine project and that part of my fee for story-telling would go to support your efforts. Please let me know when you have received your charity registration number.
    Excellent web site!
    Michel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *